Le mariage de Yana

Le mariage de Yana à Brest en Biélorussie

 

 

 

Le 21 mai, nous sommes atterris à Varsovie: Anne (grâce à qui j’ai été motivée pour ce voyage),  Marion (ma petite-fille de 15 ans) et moi. Des amis de Yana sont venus nous chercher en voiture. C’est avec beaucoup de joie que nous l'avons retrouvée, elle que nous avons accueillie pendant de longues années, sa sœur Polina et leurs parents!

 

Le soir, dans sa chambre, Anne a découvert une caisse remplie de jolies garnitures. Elle a voulu en prendre une pour admirer de plus près cette jolie bonbonnière, mais… ses doigts se sont enfoncés dans la crème, car il s'agissait de gâteaux!

          

Dimanche 22 mai, c’était le grand jour… Le soleil était là, il faisait chaud, il y avait une grande effervescence tant dans l’appartement de la future mariée que dans celui des voisins que nous occupions. En effet, Marion courait de l’un à l’autre pour surveiller l’avancement des préparatifs , tout en se préparant !   Elle observait attentivement et commentait tout ce que les amies (coiffeuse et maquilleuse) faisaient  à « sa grande sœur ». Elle ne tenait plus en place!                                                                               

Enfin, Yana était prête, magnifique dans sa longue robe blanche, avec ses longs cheveux bouclés qui glissaient sur une de ses épaules.

 

A 10 heures, Pavel est arrivé et la fête a commencé. Un vieux voisin a poussé la chansonnette accompagné de son accordéon, tandis que la famille et les amis entouraient le fiancé qui devait passer quelques épreuves pour pouvoir rejoindre sa bien-aimée. Puis, il a enfin pu gravir l’escalier, crié à plusieurs reprises : « Mon amour, où es-tu ? J’arrive !! » et a rejoint Yana à qui il a offert un joli bouquet. Que c’était émouvant…

 

A 11h20 , nous étions tous à la commune pour la cérémonie officielle.  Les fiancés sont entrés à deux dans un petit bureau pour les formalités. La famille et les amis formaient une haie d’honneur dans le grand hall. Les mariés sont entrés dans la salle des mariages et se sont arrêtés sur un grand linge brodé que les témoins ont étendu devant eux. Tous les invités se tenaient debout derrière eux. Après plusieurs discours, l’échange des consentements, des alliances ainsi que les applaudissements de rigueur, la secrétaire de mairie les a invités à signer puis à danser. Chacun passant les féliciter et les embrasser.

 

Ensuite, séance photos dans le parc avant  de se rendre à l’église orthodoxe de la forteresse de Brest. A 13h30, Yana et Pavel y entraient, portant chacun une icône décorée de dentelles que le Pope  (prêtre orthodoxe) allait bénir lors de la cérémonie. 

 

 

 

Les mariés se sont avancés vers l’autel central et se sont arrêtés à nouveau sur le grand linge brodé tandis que les invités restaient debout à l’arrière.  Attention : un foulard doit recouvrir la tête de chacune des femmes pour entrer dans un édifice religieux orthodoxe!  Celle qui l’a oublié peut en emprunter un dans l’entrée... Le couple se tenait debout devant le prêtre, un cierge allumé à la main. Le Pope alternait prières, bénédictions, et, par trois fois il les  a emmenés  faire le tour de l’autel tandis que deux jeunes hommes  poursuivaient les mariés en tenant une tiare dorée au-dessus de leur tête. La célébration terminée, chacun est passé à nouveau féliciter et embrasser les mariés.

 

A 16h , nous attendions les mariés devant le restaurant. Après une petite attente, ils ont été accueillis avec joie !  A l’intérieur, les tables étaient surchargées de beaux plats appétissants et le festin a commencé. Rien ne manquait pour satisfaire les plus gourmands ! L’animateur, Vitaly , sympa et souriant,  assurait l’ambiance, en organisant des jeux entrecoupés par des danses. Il a aussi invité chacun, à tour de rôle, à venir dire au micro quelques mots adressés au nouveau couple et à glisser dans l’urne le cadeau qui  leur etait destiné. Dans la soirée, Yana a troqué son voile contre un foulard de dentelle et, toutes ses amies ont fait une ronde autour d’elle. Elle les a prises une à une pour danser avec elle, en maintenant son voile sur leur tête.

 

Ce fut une belle journée remplie de joie, d’émotions et d’amour. Nous étions heureuses et fières d’avoir été invitées par Yana, notre fille de cœur,  mais je sais qu’elle était aussi contente de la présence  de « sa famille belge » à ses côtés. Le renard dans le Petit Prince de St-Exupéry avait raison :   « On est responsable pour toujours de celui que l’on a apprivoisé ».

 MyRose

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Mai 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Actualités

Aucune actualité

Livre d'or Pas encore de message

Aller sur le livre d'or

Dernières modifications
Dons